Les Jardins de Tivoli – Camping caravaning – Le Grau du Roi – Port Camargue – Gard – Languedoc Roussillon – France

La région

Les Jardins de Tivoli, camping-caravaning 4 étoiles est situé au Grau du Roi , charmant village de pêcheurs, à proximité de Port Camargue, jeune station balnéaire édifiée au bord de la Méditerranée, au milieu des immenses plages du Languedoc Roussillon.


Port Camargue

la Cité Marine

3/25

La Cité marine idéalement située entre le port de pêche et le site préservé de l’Espiguette,

Le port de plaisance de Port Camargue a des allures de havre de paix quand on navigue au milieu des marinas ou que l’on se promène le long des quais.

Dans un cadre verdoyant entre eau, soleil et sable, se côtoient grands marins et plaisanciers amateurs qui partagent la même passion de la mer.

Le port de plaisance

Port-Camargue est un quartier de la commune du Grau-du-Roi,
dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon.
Aménagé depuis les années 1960, il s’agit aujourd’hui du premier port de plaisance d’Europe

La Camargue

220px-Croce_camargue

La Camargue forme un triangle de 150 000 hectares dont les pointes sont Arles, Le Grau-du-Roi et Fos-sur-Mer.

On distingue trois parties:

la Grande Camargue, comprise entre les deux bras du Rhône encore actif, le Grand-Rhône à l’est et le Petit-Rhône à l’ouest (Bouches-du-Rhône) ;

la Petite Camargue ou Camarg

ue gardoise, à l’ouest du Petit-Rhône, dans le département du Gard ;

le Plan du Bourg à l’est du Grand-Rhône (Bouches-du-Rhône).

Le delta comprend deux zones. Au nord, une Camargue fluvio-lacustre dominée par l’eau douce. Un système d’irrigation y a été construit au fil des siècles, permettant l’agriculture et notamment la riziculture. Au sud se trouve une Camargue laguno-marine façonnée par les incursions de la mer et sous l’emprise du sel : on y trouve les marais salants de Salin-de-Giraud et d’Aigues-Mortes. Entre le nord et le sud, l’étang de Vaccarès et ses marais périphériques forment une zone de transition.

Symbole

La croix de Camargue a été créée en 1924 par Hermann Paul. Elle symbolise la foi (croix), l’espérance (ancre) et la charité (cœur). Les extrémités en forme de trident symbolisent les gardians.

Patrimoine architectural

220px-Cabane_de_gardian_et_flamantsLa chaumière de Camargue est une véritable habitation annexe. L’exemple de Salin-de-Giraud où elles ont formé une véritable agglomération en reste une preuve indéniable. Pour leur construction, ce sont les roseaux des marais, la sagne, qui sont utilisés. Ce type d’habitation édifié avec un matériau extrêmement périssable ne permet pas de remonter plus loin que le milieu du XVIIe siècle pour retrouver des chaumières encore intactes. Mais leur trace historique remonte jusqu’au Moyen Âge puisque l’on sait que le village des Saintes-Maries-de-la-Mer brûla à cause de ses chaumières. Plus près de nous, les ouvriers sauniers des Salins-de-Giraud étaient logés dans vingt-deux chaumières dont l’abside était tournée vers le Nord-Ouest pour résister aux vents dominants.
Le mas est également un édifice typique de Camargue. Généralement implantés le long du fleuve ou en hauteur, à l’abri du vent par des bosquets, les mas sont construits avec leur façade au sud.
On trouve également en Camargue des châteaux, comme le château d’Espeyran ou le château d’Avignon.

Fêtes et traditions

220px-RaseteurLes villes de Nîmes, d’Arles et des Saintes-Maries-de-la-Mer organisent chacune chaque année deux férias : elles se déroulent sur plusieurs jours et accueillent de nombreuses festivités[23].
On peut y voir des courses camarguaises dans les villages aux alentours ,un sport né de jeux organisés par les gens des mas au cours duquel des raseteurs habillés de blanc et aidés de crochets essaient d’ôter la cocarde fixée sur le front d’un taureau, mais également des corridas.

L’Abrivado est une pratique très ancienne qui consistait à conduire les taureaux des pâturages aux arènes ou les bêtes devaient participer à des courses. Une escorte de cavaliers accompagnait les taureaux (le biou en provençal) afin d’assurer leur sécurité. Au fil du temps les gardians ont pris pour habitude de traverser les rues des villages à vive allure pour empêcher les jeunes villageois de troubler le convoi. En effet ces derniers se jouaient des taureaux, lesquels s’échappaient fréquemment du troupeau. De nos jours, les Abrivados sont organisés pour les fêtes et participent au folklore du village.

La Bandido est le trajet inverse, le retour au char et marque la fin du spectacle.

Encierro est un mot d’origine espagnole qui se traduit par « enfermer ». On désigne par là, l’enfermement des taureaux aux corrals (cours généralement attenantes aux arènes), dans lesquelles ils seront gardés jusqu’au jour de la corrida. Dans le midi, l’encierro est un lâcher de taureaux sur un parcours clos à l’intérieur du village, dans une rue fermée à ses deux extrémités par des charrettes et des barrières, ou sur une place publique dont les accès sont fermés de la même manière.

Le cheval de Camargue

cheval-camargue-ou-camarguais-2

Le Camargue est une race de petit cheval de selle rustique à la robe grise, originaire de la région du même nom, au sud de la France dans le delta du Rhône, sur les départements du Gard et des Bouches-du-Rhône. Ce cheval vit traditionnellement en liberté dans ses marais d’origine et sa généalogie reste mystérieuse, bien qu’il soit considéré comme l’une des plus anciennes races du monde.

Faune et flore sauvages

Flamants_roses_en_Camargue

La Camargue abrite un patrimoine vivant exceptionnel et accueille de nombreuses espèces animales et végétales.
La région est une halte migratoire pour les canards et les oiseaux d’eau : on recense 150 000 individus en transit chaque année. De nombreux canards hivernent notamment sur l’étang de Vaccarès. En été, on compte jusqu’à 30 000 flamants roses : la Camargue est le seul lieu annuel de reproduction en Europe pour cet animal. Un ilot a été aménagé pour sa reproduction sur l’étang du Fangassier.
La Camargue abrite la cistude, une tortue d’eau douce qui vit dans les marais et les canaux, et le ragondin, introduit au XIXe siècle.
Enfin, le climat et le milieu particuliers voient le développement de végétaux adaptés, telles les salicornes et les saladelles, qui ont la particularité de pousser en milieu salé, ainsi que le lis des sables qui fleurit dans les dunes.


La carte suivante vous indique les lieux à ne pas manquer dans la région.

Chargement
Centrer
Circulation
A vélo
Transports

 

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Camargue